30 décembre 2012

L'écriture en image par Feuy #2





La suite de ces photos sera postée chaque semaine !

29 décembre 2012

L'énigme Néfertiti




Cybèle Payet, jeune lauréate d'un concours sur Néfertiti, célèbre reine d'Egypte, est invitée sur un champ de fouille en Nubie et intègre une équipe d'archéologues aussi drôles et attachants que passionnés par leur métier. Alors qu'elle se promène le long du Nil, Cybèle découvre la tombe égyptienne de Pa-isty dont la soeur Hator n'était ni plus ni moins que la confidente et amie de Néfertiti ! Une bavarde, cette Hator ! A travers de longues lettres, la jeune fille raconte sa vie au palais, sa passion pour l'écriture et son amitié avec "la belle qui vient" (traduction de -nefertiti). Au fil des lettres, on découvre d'étranges coïncidences. Au coeur de la Nubie, grâce à des lettres fraternelles, Cybèle, Bérénice qui la briefe et toute l'équipe vont remonter dans le temps...

Cette histoire originale est très vivante. On découvre la Nubie, contrée peu connue et pourtant berceau des Grands Ancêtres, et pourquoi pas ? terre natale de Néfertiti. Un mélange de désert et de végétation luxuriante, c'est un cadre beau et étonnant. Cybèle est vive et enjouée, curieuse de tout et surtout extrêmement calée sur la célèbre reine ! Après la découverte de la tombe de Pa-isty, on bascule doucement vers une histoire très légèrement fantastique, bien que dotés de bases solide historiquement parlant. On suit Cybèle, Bérénice, Pierre et tous les autres avec intérêt : ils forment une petite bande enjouée, motivée et attachante. Et les lettres de Hator-la-bavarde, tout en faisant avancer le récit, donnent un grand nombre de détails sur la vie au temps des pharaons égyptiens. Bref, un roman sympa et très intéressant. 

L'énigme Néfertiti, Claudine Rolland, Editions Milan, 286 pages.


... qui s'est décrite elle-même dans un portrait chinois ! Le voici, tiré de son site Internet : 


" Regarde-le Cybèle,  avec son visage sec, raviné de rides aussi profondes que des oueds asséchés, il est à l'image du pays, austère d'apparence. Mais il suffit de croiser ses yeux couleur myosotis, pour qu'on fonde aussitôt. La Nubie, Hubert l'aime d'amour. Il se moque des dures conditions que le pays impose, ainsi que de la modestie des trouvailles que l'on y fait. "

28 décembre 2012

Lectures en tandem



Les lectures en tandem sont intéressantes et enrichissantes : voilà une nouvelle rubrique, suggérée par Feuy, consacrée à cette autre approche de la lecture !

En commentaire, vous pouvez suggérer le titre d'un roman qui vous a plu ou que vous aimeriez lire, et si un lecteur trouve le livre proposé intéressant, vous pouvez le lire en parallèle, et m'envoyer ensuite chacun une chronique séparément. Je publierai les deux chroniques ensembles, et vos avis sur l'ouvrage seront ainsi confrontés !

Par ailleurs, cette nouvelle rubrique s'enrichit d'un second post sur les Défis Littéraires. N'hésitez pas à en proposer !

L'Odyssée de Pi par Saskia


Voilà la critique de l'Odyssée de Pi, faite par Saskia et qui apparaîtra prochainement sur son blog !








Synopsis : Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.




Mon avis : J'ai vu la bande annonce de L'odyssée de Pi au moins 10 fois tellement elle passait au cinéma et elle m'a vraiment donné envie d'aller voir le film ! Le début (en Inde) est déjà magnifique, on découvre l'enfance de Pi avec quelques touches d'humour. Un des sujets de ce film est la religion, le héros en pratique trois. L'histoire est raconté par Pi des années plus tard à l'auteur du futur best-seller (le film est une adaptation du roman du même nom). On rencontre rapidement le fameux tigre du Bengale. Ensuite, toute la famille part au Canada et arrive le naufrage... Je ne vous cache pas que les scènes qui suivent sont particulièrement effrayante... Si vous êtes sensibles : Attention, on voit les animaux s'entre-dévorer... Heureusement, le reste est moins violent. Pi établit une grande organisation pour vivre avec le tigre Richard Parker, un peu comme Robinson Crusoé dans « Vendredi ou la vie sauvage » ! Tout au long du film, le héros va dresser le tigre et apprendre à le comprendre et communiquer avec lui. La fin est assez triste, mais comme dirait Pi : « Peut être que cette histoire finit bien mais cela dépend du point de vue ».


Conclusion : Le film est vraiment magnifique, dommage que je n'ai pas pu le voir en 3D ! La relation entre Pi et Richard Parker est intéressante et évolue tout au long du voyage... Peut être un peu dur pour les plus sensibles.
P.S : Si vous avez aimé ce film, je vous conseille "Tigre et Dragon" (du même réalisateur).

Crédits :
Affiche : addictomovie.com
Synopsis : AlloCiné
Bande annonce : Chaine Youtube Cinéma Gaumont Pathé

25 décembre 2012

De retour de la bibliothèque #2

Je n'ai pu prendre que trois livres cette fois-ci, mais au moins ils auront tous une chronique ! :)





- Ce qu'il n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys
-  Le choix de Marie de Régné
- L'or blanc de Louis XIV d'Odile Weurlesse

   

Si vous avez déjà lu ces livres, qu'en avez-vous pense ? Je trouve les trois couvertures très parlantes quant au contenu du roman, mais je vous en dirai plus lors de la publication des fiches lectures :)


Joyeux Noel !


Je vous souhaite un très joyeux Noel, et en avance, d'excellentes fêtes de fin d'année !!! 



Safran :)

21 décembre 2012

"J'aime" et ✩ : mémo !

Petit post rapide : surtout n'hésitez pas à utiliser le bouton "J'aime" en bas des articles ou encore donner une, deux ou trois étoiles aux post qui vous intéressent !


Bonne soirée,
Safran ! :)

20 décembre 2012

PPDM : Petit Post de Dernière Minute :)


Petit post rapide pour rectifier le message "Articles en préparation". Par manque de temps, le dossier sur le merveilleux, le fantastique et la fantasy apparaîtra sur le site vers le 25 (Noël !). Et la liste des livres empruntés sera postée demain, comme prévu ! L'article sur Noël dans la littérature sera centré sur un type bien précis de littérature... Mais je ne vous en dis pas plus ! Vous découvrirez tout Samedi ! 
Bref, voili voiloù,
Bonne soirée !

L'écriture en image selon Lana




19 décembre 2012

Résultat du concours "Calligrammes" : Le calligramme de Feuy


MUSIQUE La douce mélodie m'emporte au pays des rêves, m'entraîne dans de lointaines contrées emplies de notes, accords et arpèges qui formaient un mélange harmonieux, se coulent en moi telle une brume vaporeuse.

Le calligramme de Feuy ! Encore bravo, Safran :)

Le Seigneur des Anneaux et le Hobbit


A l'occasion de la sortie de Bilbo le Hobbit au cinéma, je me suis remise un peu à lire le Seigneur des Anneaux. Cette saga se compose de trois tomes : La communauté de l'Anneau, Les deux tours et Le retour du roi. Il faut savoir que Le Hobbit est le premier roman publié par J.R.R. Tolkien. Tirée de l'univers que l'auteur britannique imaginait depuis plus de vingt ans, cette œuvre se destinait tout d'abord à ses propres enfants. Il met ensuite plus d'une douzaine d'années à achever Le Seigneur des anneaux, consacré à un public plus âgé, compte tenu de sa complexité (j'ai trouvé cela sur le site d'Allociné, dans la rubrique Anecdotes du tournages du Hobbit). Tolkien a également écrit une autre saga, Le Silmarillion, axée sur la Terre du Milieu, cadre du Hobbit et du Seigneur des Anneaux.

RESUME DE LA SAGA DU SEIGNEUR DES ANNEAUX :

Frodon Sacquet (Frodo en anglais), est un Hobbit vivant dans la région de la Comté, et plus précisément dans une paisible bourgade appelée Cul-de-sac (Bag End en anglais) se voir confier le jour de l'anniversaire de son oncle adoptif un anneau. Le magicien Gandalf le Gris lui révèle qu'il s'agit de l'Anneau Unique, anneau qui appartenait à Sauron (Tolkien explique ce nom dans une lettre : Sauron vient du grec θaurond-, qui dérive de l’adjectif θaurā « détestable") appelé également le seigneur Ténébreux, Gorthaur le Cruel : autant de noms qui montre sa cruauté, son caractère, sa noirceur... Frodon quitte alors la Comté : en effet, si Sauron venait à trouver l'Anneau, celui-ci lui conférerait des pouvoirs insurmontables. Le jeune Hobbit est accompagné de son ami Sam Gamgie (le personnage que je préfère !) et de Merry et Pippin, jumeaux gaffeurs mais cependant très courageux. Gandalf le Gris, est également de la partie. A la Communauté de l'Anneau s'ajoutent Aragorn le brave (qui sera couronné roi à la fin !) Legolas, un elfe agile et sachant manier l'arc, Boromir, qui sera tenté de s'emparer de l'Anneau au point de se battre avec Frodon, et Gimli, le nain bourru mais sympathique. 
Ensemble, il détruiront l'Anneau. Leur route est parsemée de pièges, les ennemis sont très nombreux, les combats meurtriers, et l'Anneau est une source de tentation forte, notamment pour Boromir, Gollum et Frodon. Ils verront cependant que l'amitié sincère est une très grande force. 


MON AVIS

Ce livre est très complexe. Des annexes, situées au début des ouvrages (mais qui ne sont pas toujours imprimées, cela varie en fonction des éditions) apportent des informations sur l'univers de Tolkien, mais pour être honnête je les ai lues en diagonales : elles sont plutôt longues ! 
La quête n'est pas un voyage de santé, loin de là, et il y a des passages violents. De plus, le livre est un pavé, du moins la version anglaise l'est, mais encore une fois cela dépend des éditions. Je mettrais une limite d'âge. Cependant, l'univers de Tolkien est très riche : rien qu'en voyant la carte de la Terre du Milieu, la quantité de travail saute aux yeux. Les personnages sont complexes : Sam Gamgie, par exemple, peut paraître naïf et même un peu niais au début : mais au fur et à mesure que l'on progresse dans l'histoire, sa personnalité est dévoilée comme un diamant que l'on taillerait jusqu'à ce que ses facettes étincellent au soleil et envoient de la lumière dans chaque recoin. Sam est un jeune homme loyal, courageux, fidèle, aidant Frodon dans sa quête sans faillir... Bref, un livre auquel il faut s'accrocher pour le terminer, mais qui est un exemple éclatant de la lutte et de la victoire du bien contre le mal !  

REFERENCES : Le Seigneur des Anneaux (La communauté de l'anneau, Les deux tours, Le retour du roi), Editions Pocket, (704 pages, 576 pages, 576 pages)

18 décembre 2012

Articles en préparation

Bonsoir à tous et à toutes !



Malgré mon absence sur le blog ces derniers jours, je prépare un dossier sur la différence entre la fantasy, le merveilleux et le fantastique. Quelles sont les différences entre ses trois genres littéraires qui paraissent si semblables ? Réponse Samedi ! :) D'autre part, une fiche lecture sur le Seigneur des Anneaux va bientôt sortir. Je suis allée à la bibliothèque, et ai ramené une dizaine de livres dont je ferai la liste prochainement. Bref, un vrai programme en perspective ! Et que diriez-vous d'un dossier sur Noël dans la littérature ? Ce serait pas mal... *songeuse* ^^

Bonne soirée,
Safran

15 décembre 2012

Le club lecture : c'était hier !

Je vous avais parlé de cette initiative des documentalistes du CDI de créer un "Club Lecteurs" et de faire découvrir ainsi des romans, ou encore d'en parler. La première réunion était aujourd'hui : voici donc la coulisse de ce fameux club lecteurs !



A la pause, tous les lecteurs (une vingtaine, j'ai compté !) arrivent au CDI, réservé pour l'occasion, et nous nous installons derrière des tables disposées en U. L'ambiance est sympathique, nous bavardons un peu avant le début. Les deux documentalistes s'installent, et le silence se fait. Un vote a main levée détermine le nombre de personnes ayant lu chacun des livres : on commence par parler des livres qui ont été lus par une majorité de lecteurs. Le premier livre est "Tous les soirs a onze heures". Les lecteurs prennent la parole, et les documentalistes posent des questions sur le livre : pas dans le style resumez-moi-un-peu-le-dernier-chapitre-que-je-sois-sure-que-vous-l'ayez-lu, mais des questions sur l'intrigue, les personnages, leur caractère etc. Finalement, a la fin de la réunion, des pre-selections sont faites afin de choisir les livres qui pourraient être le 1er, le 2eme ou le 3eme prix lecteurs 2012-2013.

J'ai beaucoup aime cette idée de présenter les livres : cependant, les lecteurs ne parlaient pas personnellement des livres, ne donnaient pas leur avis : c'est vrai qu'il y avait un grand nombre de livres a présenter et une vingtaine de lecteurs. Mais ç'aurait été intéressant d'entendre l'avis de tous :)
L'idee d'un club lecteur est intéressante : il y a encore deux réunions, dont l'une durant laquelle seront choisis les livres gagnants. Je vous raconterai tout !

14 décembre 2012

Les résultats du sondage : que pensez-vous des adaptations cinématographiques ?

Vous avez été nombreux a voter, et le thème de l'adaptations cinématographiques
de livres a été sujet de débat sur le blog !



C'est génial ! C'est l'avis de 25 % des votants : les adaptations cinématographiques 
permettent de montrer les héros de fiction d'une autre façon. C'est aussi un moyen de comparaison
entre le livre et le film.
8% des votants trouvent cela dommage car on nous impose une vision du livre et 
des personnages.
Il y a des pour et des contre a propos de l'adaptation cinématographique d'un livre selon 50% des votants.
Selon 41% des votants, cela dépend de la qualité de la mise en scène et du jeu des acteurs. 

Merci d'avoir participe au sondage ! :)

Interview de Feuy


Feuy a été la seule participante du concours sur les calligrammes, et suite a la modification de ce concours, je lui ai posé quelques questions sur le domaine des livres, et également de la musique ! :

Quel(s)sont les auteurs qui t'inspirent ?
J'écris depuis peu, et pour l'instant je prends ni exemple, ni d'inspiration d'un auteur précis. Peut être inconsciemment. Si je devrais vraiment dire un auteur je dirais Boterro. Et Salinger aussi !


Quelle est la musique qui t'emmène ailleurs, que tu peux écouter en boucle en t'émerveillant à chaque fois ?
Bon, un peu compliqué à dire mais ce sont les reprises de Janis. Sinon j'aime beaucoup Summertimes Sadness de Lana Del Rey. C'est tellement beau et fort. Mais je suis ouverte à tout alors ça peut changer!

Quel(s) sont tes auteurs préférés ?
Pierre Boterro, J.C. Mourlevat, J. D. Salinger (depuis peu), Erik L'Homme, Pauline Alphen, Timothée de Fombelle, Lemony Snicket, J. K. Rowling, M. A. Murail, et bien d'autres !

Comment écris-tu ?
Avec de la musique, sur ton bureau, avec un bic, une plume, l'ordinateur...Avec mon iPod, dans mes "notes". J'écoute souvent de la musique en écrivant mais pas tout le temps.

Quel sont les caractéristiques d'un bon livre selon toi ?
Un bon livre doit être une invitation au voyage ou posséder une vérité... Tout dépend. Il faut que je l'aime et que j'en sorte grandie.

Quelle est ta définition du mot "écrire" ?
D'un point de vue général: S'exprimer, par l'art de la plume.D'un pont de vue personnel: Évacuer ses émotions pour les coucher sur le papier.

Petite note : Le calligramme de Feuy arrivera bientôt dans la rubrique "Littérature et photo" : n'oubliez pas d'y jeter un oeil !

13 décembre 2012

Littérature et Photo #3

(Et oui, maintenant tous les mois je partagerai des photos en rapport avec la littérature. La seule chose qui diffère, c'est que maintenant il y a un rythme ! Si vous trouvez une photo en rapport avec les livres jolie ou originale, n'hésitez pas à poster par commentaire ou à m'envoyer par mail son adresse URL, et un article sera ajouté avec votre/vos photo(s) dans la rubrique "Littérature et Photo" !)

















Les défis littéraires

 Encore une photo qui n'a rien à voir avec le schmilblick :)       


En farfouillant un peu sur différents blogs de littérature, j'ai trouvé une idée intéressante : celle des défis littéraires. Le principe est simple : on se fixe un défi, comme par exemple lire des livres portant sur un thème précis, ou de plus de 700 pages... Et surtout, on le réalise ! 

12 décembre 2012

Coffee & Books trois mois après sa création, c'est...

Début Décembre, cela fait trois mois que le blog est apparu sur le Net ! Il a subit des changements, des rubriques ont été ajoutées, et surtout, vous l'avez enrichi de vos chroniques, de vos commentaires, de vos textes, de vos poèmes et de votre présence. Merci beaucoup pour tout cela !!!
Un sondage en haut à droite vous permet de sélectionner ce qui représente le mieux C&B ! Vous pouvez choisir plusieurs réponses, et également expliquer par commentaires sur cet article vos choix. Ainsi, si le design du blog ne vous plaît pas trop, si vous trouvez qu'une rubrique anglaise serait une bonne idée... N'hésitez pas à le dire et à suggérer d'autres idées !
Voili voiloù, bonne soirée

Safran !








Aucun rapport, mais incroyable ! 

Rappel : concours !



Même s'il n'a pas le succès escompté, un concours est bien en place sur le blog ! Vous pouvez vous référez à cet article : je le prolonge en effet de manière à ce que les résultats soient annoncés le 25 Décembre ! Vous pouvez m'envoyer vos oeuvres par courriel (rubrique "Contact") ou par commentaire en précisant qu'il s'agit d'une oeuvre du concours ! 
D'autre part, j'envisage de mettre à l'honneur tous les mois un poème ou un texte de la rubrique "A vos plumes !", avec une mini-interview de l'auteur (trois à cinq questions uniquement sur le thème des livres : quels sont vos auteurs préférés, quels sont les caractéristiques d'un bon livre pour vous... Internet n'est pas safe !) 
Dites-moi vite ce que vous en pensez ! 
Bonne soirée,
Safran :)

10 décembre 2012

Fils du ciel



Matt Cruse, jeune garçon de cabine sur l'Aurore, un gigantesque aérostat sur lequel il vit, porte un jour assistance à une montgolfière à la dérive. L'unique passager de cet aérostat est extrêmement malade. Juste avant de mourir, il va révéler à Matt l'existence de créatures aériennes jusqu'alors inconnues. Un an s'écoule. Lors d'un voyage de l'Aurore, Matt fait la connaissance de Kate de Vries, une jeune fille au fort tempérament qui est la petite-fille du pilote de la montgolfière. Celle-ci, en possession du carnet de bord de son grand-père, entraîne Matt dans une aventure incroyable à la recherches de ces mystérieuses créatures. Mais sur leur route ils vont s'exposer à de grands dangers : dont les pirates aériens...



 J'ai commencé ce livre enthousiasmée. La description de l'aérostat est si réalise que l'on pourrait dresser un plan détaillé de ce dirigeable. Au milieu de ma lecture, j'ai commencé à éprouver un malaise : je trouvais l'histoire très étonnante, on était vraiment sortis des terrains battus et malgré une bonne intrigue et une imagination débordante, le style de l'auteur ne me plaisait pas vraiment. Au final, l'histoire est bien mais cependant très dure. Le résumé est équivoque : Une aventure exaltante, où dans un univers à la Jules Verne, le merveilleux côtoie la cruauté, et où l'amour pourrait bien avoir le dernier mot... En ce qui concerne les personnages, je suis un peu déçue. Matt a un caractère étonnant, passant sans transition de la plus grande politesse à un langage moins châtié. Il n'est pas très nuancé dans son caractère, tout comme Kate qui est une jeune fille délurée et à la fois sympathique et agaçante.


Fils du ciel, Kenneth Oppel, Editions Bayard Jeunesse, 500 pages

Le prince des nuages

Vous avez été plusieurs a vous interroger au sujet du nuage que j'avais posté il y a peu de temps sur le blog ! :) Deux titres d'ouvrages ont été proposés : Le prince des nuages et Fils du ciel. Les deux étant bons, voilà les chroniques de ces deux superbes livres !



SYNOPSIS : Tristam Drake, jeune homme originaire d'un nuage étranger, vit depuis sa naissance avec sa mère sur le Blueberry, un nuage situé à 2000 mètres au-dessus d'une île au milieu de l'océan. C'est un personnage mystérieux, on sait peu de choses de lui. Le Blueberry est une véritable ville, construite pour protéger Myrtille, héritière du trône en exil à cause du Tyran, un despote qui veut perturber le climat afin de l'utiliser comme arme de guerre. C'est le début de péripéties aériennes : pour contrer le Tyran, les héros devront parcourir le ciel et découvrir comment se forment les nuages, pourquoi le ciel a  sa couleur bleue le jour et une couleur rouge le soir...

MON AVIS : J'ai littéralement accroché avec ce livre. Le contexte est pour le moins original, et l'histoire avec pour thème dominant l'écologie, nous fait découvrir en détail le "mécanisme" complexe du ciel : des encadrés ça et là nous expliquent de manière très claire et explicite la formation des nuages, la répartition des couleurs dans le ciel... Rappelons que Christophe Galfard, l'auteur, avait co-écrit "Georges et les secrets de l'univers", livre que je n'ai cependant pas lu, avec Lucy et Stephen Hawking. Ce livre est le premier tome d'une saga que je lirai avec plaisir. Un must !

REFERENCES : Le prince des nuages, Christophe Galfard, Pocket Jeunesse, 324 pages

EXTRAIT : " Tout est lié, disait M. Boicard. L’atmosphère est un tout et nous vivons dedans, nous respirons son air. Faites confiance à vos sens, ils vous permettent de ressentir le monde. Fermez les yeux et concentrez-vous... 
Tristam, lui, n’avait jamais réussi à ressentir quoi que ce soit: ni l’état de l’air ni la direction des vents. Il avait beau essayer, ses visions lui montraient toujours la même chose : il voyait un ciel bleu, toujours le même, sans un souffle de vent, sans un nuage. "

8 décembre 2012

Elinor Jones

J'ai découvert récemment une bande dessinée aux graphismes magnifiques (d'accord, ça fait très jeux vidéos ^^), avec pour thème la mode a l'époque victorienne.
L'histoire se passe en Angleterre, et plus précisément dans un atelier de haute-couture. Sous les ordres de Bianca Tiffany, une jeune adolescente modiste surdouée et au tempérament exécrable, des couturières de grand talent dessinent des croquis de robe et les cousent pour de grandes ladies anglaises. Mais une intrigue plus complexe se dessine : Elinor Jones, jeune modiste au talent extraordinaire, est embauchée par la maison Tifanny. On ne connait de ce personnage énigmatique, qui évolue dans le monde prive et très dur de la haute-couture. Malgré des titres évoquant les saisons (Le bal d'été, Le bal d'hiver, Le bal de printemps), il n' y a que trois tomes.
Je n'ai lu que le premier et le deuxième, intéressants mais ne nous apprenant pas grand-chose sur l'intrigue. En conclusion, les dessins sont magnifiques, l'histoire est intéressante mais pourrait être plus développée.

6 décembre 2012

Les coulisses d'un club de lecture !



J'avais entendu parler dans mon collège d'un club de lecture par niveau, aussi ai-je décidé de me renseigner pour vous en faire découvrir un peu plus ! Je m'approche donc du bureau des bibliothécaires pour prendre les horaires et en savoir plus : il y a trois réunions dans l'année, avec à chaque fois des livres à lire et à présenter. La prochaine réunion est bientôt, aussi m'a-t-on proposé de lire différents livres (on ne choisit pas les livres, du moins on nous propose différents ouvrages et on en emprunte un, voire deux ou trois). C'est vraiment quelque chose, et il y a tout de même une vingtaine (une trentaine ?)  de personnes ! J'attends donc ma première réunion avec impatience (et aussi avec à proximité le livre que j'ai choisi parmi les titres proposés, Jenna Fox, pour toujours), et vous raconterai tout très prochainement !

Bonne soirée,
Safran !
Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment