19 décembre 2012

Le Seigneur des Anneaux et le Hobbit


A l'occasion de la sortie de Bilbo le Hobbit au cinéma, je me suis remise un peu à lire le Seigneur des Anneaux. Cette saga se compose de trois tomes : La communauté de l'Anneau, Les deux tours et Le retour du roi. Il faut savoir que Le Hobbit est le premier roman publié par J.R.R. Tolkien. Tirée de l'univers que l'auteur britannique imaginait depuis plus de vingt ans, cette œuvre se destinait tout d'abord à ses propres enfants. Il met ensuite plus d'une douzaine d'années à achever Le Seigneur des anneaux, consacré à un public plus âgé, compte tenu de sa complexité (j'ai trouvé cela sur le site d'Allociné, dans la rubrique Anecdotes du tournages du Hobbit). Tolkien a également écrit une autre saga, Le Silmarillion, axée sur la Terre du Milieu, cadre du Hobbit et du Seigneur des Anneaux.

RESUME DE LA SAGA DU SEIGNEUR DES ANNEAUX :

Frodon Sacquet (Frodo en anglais), est un Hobbit vivant dans la région de la Comté, et plus précisément dans une paisible bourgade appelée Cul-de-sac (Bag End en anglais) se voir confier le jour de l'anniversaire de son oncle adoptif un anneau. Le magicien Gandalf le Gris lui révèle qu'il s'agit de l'Anneau Unique, anneau qui appartenait à Sauron (Tolkien explique ce nom dans une lettre : Sauron vient du grec θaurond-, qui dérive de l’adjectif θaurā « détestable") appelé également le seigneur Ténébreux, Gorthaur le Cruel : autant de noms qui montre sa cruauté, son caractère, sa noirceur... Frodon quitte alors la Comté : en effet, si Sauron venait à trouver l'Anneau, celui-ci lui conférerait des pouvoirs insurmontables. Le jeune Hobbit est accompagné de son ami Sam Gamgie (le personnage que je préfère !) et de Merry et Pippin, jumeaux gaffeurs mais cependant très courageux. Gandalf le Gris, est également de la partie. A la Communauté de l'Anneau s'ajoutent Aragorn le brave (qui sera couronné roi à la fin !) Legolas, un elfe agile et sachant manier l'arc, Boromir, qui sera tenté de s'emparer de l'Anneau au point de se battre avec Frodon, et Gimli, le nain bourru mais sympathique. 
Ensemble, il détruiront l'Anneau. Leur route est parsemée de pièges, les ennemis sont très nombreux, les combats meurtriers, et l'Anneau est une source de tentation forte, notamment pour Boromir, Gollum et Frodon. Ils verront cependant que l'amitié sincère est une très grande force. 


MON AVIS

Ce livre est très complexe. Des annexes, situées au début des ouvrages (mais qui ne sont pas toujours imprimées, cela varie en fonction des éditions) apportent des informations sur l'univers de Tolkien, mais pour être honnête je les ai lues en diagonales : elles sont plutôt longues ! 
La quête n'est pas un voyage de santé, loin de là, et il y a des passages violents. De plus, le livre est un pavé, du moins la version anglaise l'est, mais encore une fois cela dépend des éditions. Je mettrais une limite d'âge. Cependant, l'univers de Tolkien est très riche : rien qu'en voyant la carte de la Terre du Milieu, la quantité de travail saute aux yeux. Les personnages sont complexes : Sam Gamgie, par exemple, peut paraître naïf et même un peu niais au début : mais au fur et à mesure que l'on progresse dans l'histoire, sa personnalité est dévoilée comme un diamant que l'on taillerait jusqu'à ce que ses facettes étincellent au soleil et envoient de la lumière dans chaque recoin. Sam est un jeune homme loyal, courageux, fidèle, aidant Frodon dans sa quête sans faillir... Bref, un livre auquel il faut s'accrocher pour le terminer, mais qui est un exemple éclatant de la lutte et de la victoire du bien contre le mal !  

REFERENCES : Le Seigneur des Anneaux (La communauté de l'anneau, Les deux tours, Le retour du roi), Editions Pocket, (704 pages, 576 pages, 576 pages)

7 commentaires:

  1. Le Seigneur des Anneaux et le Hobbit ont l'air génial en livres mais peut être trop dur à lire pour moi qui n'aime pas beaucoup la fantasy...
    Niveau cinéma, je dirais que Le Seigneur des Anneaux est très captivant contrairement à Le Hobbit, qui est une grande déception pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique du Seigneur des Anneaux au cinéma est sans doute l'une des plus belles B.O que j'ai jamais écoutée... !

      Supprimer
    2. On l'a retrouve dans Le Hobbit et elle est toujours aussi magnifique ! ;)

      Supprimer
  2. Je suis en train de lire le Hobbit!

    RépondreSupprimer
  3. Ton avis est très intéressant !
    Je pense que je vais l'emprunter au CDI et je vous dirai ce que j'en aurais pensé. :)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de commencer le seigneur des anneaux, j'ai presque fini le premier tome... Et c'est vrai que c'est un peu long au début, mais si on est un peu motivé (l'action commence réellement à la 130ème page ^^), ça passe sans problème. Pour l'instant je trouve ça très bien, j'apprécie surtout l'immense richesse de l'univers imaginé par Tolkien !

    RépondreSupprimer
  5. je me suis enfin mise au Hobbit et après j’enchaînerais sur le seigneur des anneaux

    RépondreSupprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment