29 janvier 2013

A comme Association, la pâle lueur des ténèbres


SYNOPSIS
Jasper, stagiaire dans une guilde qui se nomme l'Association, a 15 ans. L'Association géré la cohabitation entre les Normaux (humains sans pouvoirs magiques), les Anormaux (créatures magiques) et les Paranormaux (humains dotés de d'aptitudes particulières).
Sa première mission est de démanteler un trafic de drogue chez les vampires. Amoureux d'Ombe, adepte de magie (c'est un sorcier) et aime faire des jeux de mots.

MON AVIS

J'ai adoré ce premier tome, assez court (environ 160 pages). C'est bourré d'action, très bien menée, de créatures fantastiques (personnalisées par l'auteur mais ressemblantes aux créatures que l'ont connait), et surtout d'humour. L'humour de Jasper est désopilant. Dans toutes les situations on a le droit a un petit jeu de mot hilarant. Un humour sarcastique qui fait sourire et rire.
Ce roman est raconté a la première personne (Jasper), ce qui permet de suivre le fil en étant présent. C'est très agréable.
L'écriture d'Erik L'Homme n'a plus rien à prouver, elle est fluide et a son style bien à  elle.
Un livre à lire et à relire!


REFERENCES : A comme Association "la pâle lumière des ténèbres", Erik L'Homme, Gallimard Jeunesse/Rageot Éditeur.
La série est terminée, il y a 8 tomes que je compte bien dévorer! C'est une collaboration entre L'Homme et Boterro, mais celui ci est malheureusement décédé. Pierre (Boterro) a écrit les tomes 2 et 4. Erik les autres.

27 janvier 2013

Paloma Faith - Upside Down



Voilà une découverte musicale d'une belle ampleur : une voix incroyable, des cheveux roux, roses, une robe jaune, un parapluie, des sourcils bruns, une voix percutante, un je ne sais quoi dans la voix, rauque, des danseurs très talentueux... Avec son clip coloré, Paloma Faith nous emmène "on a road that leads me straight to who know where." Idéal pour se mettre de bonne humeur !



25 janvier 2013

PPDM : Petit Post de Dernière Minute


... Le deuxième du nom ! Je passe en coup de vent afin de vous annoncer les publications de Février :
Une fiche lecture sur Oksa Pollock et l'engouement qu'elle a suscité apparaîtra prochainement, accompagnée d'une chronique sur 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne et d'une critique du premier tome de la saga Artemis Fowl ! Deux interviews devraient paraître, ainsi que les résultats du choix des votes (c'est français ? ^^) du texte ou du poème du mois de Janvier. Notez également que la lecture en tandem sur Les quêtes d'Ewilan est ouverte à tous et à toutes et compte pour l'instant trois participants, Feuy, Bokalieee et moi. Une petite surprise sera annoncée dans quelques semaines, mais je ne vous en dis pas plus. Voilà :) Bon weekend !

24 janvier 2013

The Midnight Library : Les Voix, Nick Shadows par Feuy

SYNOPSIS :

Histoire: 1) Les Voix:
Katy entend des voix. Ces voix sont des conversations téléphoniques qui vont se passer. Lorsqu'elle apprend que deux voleurs vont cambrioler la maison de son amie elle n'hésite pas, elle y va.

Histoire: 2) Des baskets de rêve:
Justin, un garçon possède des baskets plus ou moins étranges. Elles lui permettent il croit d'aller plus vite. Mais quand il se passe des choses bizarres, le garçon doute... Que se passe-t-il? On dirait que les baskets sont vivantes...

Histoire: 3) Mangez des pommes:
Tim, va chez sa grand mère pour les vacances. Un jour il s'aventure dans le jardin d'un voisin pour le moins...étrange. Le voisin le menace et Tim s'enfuit. Peu de temps après pour se venger de ce comportement (celui du voisin) le garçon s'y rend une deuxième fois, vole et mange une de ses pommes. Mais rien va se passer comme prévu...

L'AVIS DE FEUY


C'est un roman court, composé de trois histoires (vous l'aurez compris) qui font peur.

Histoire: 1)
J'ai  moyennement aimé. J'ai trouvé que beaucoup de choses étaient inutiles, pour l'intrigue et le suspense. Le fait que les conversations que Kate entend soient téléphoniques enlève le mystère de l'histoire selon moi.... C'est assez décevant.  Je trouve que la fin va trop vite. Le début prend trop de temps. Je n'ai pas vraiment aimé cette histoire.

Histoire: 2)

C'est ma préféré. On va me prendre pour une sadique mais...du sang du sang! Bref. Je trouve que l'action est bien menée avec Justin qui se pose des questions, sur ses baskets. Et puis la fin donne des frissons.

Histoire: 3)
Ça va. C'est bien. L'action est je trouve pas très bien, mais correcte. Pas grand chose à dire de plus.  Originale.

Je n'ai pas beaucoup aimé le fait qu'à chaque fois les héros mourraient. Voilà c'est dit.
Et j'ai été un peu...déçue. Je n'ai pas beaucoup eu peur. Pas assez.

REFERENCES : The Midnight Library: Les Voix, Nick Shadows (plus d'infos ici) Éditions Nathan, 10 euros, à partir de 11 ans, 188 pages.

Contact / Partenariat


Vous avez des questions, des suggestions, des remarques, ou vous voulez me féliciter (sait-on jamais ! ^^) ? N'hésitez pas à m'envoyer un message via le formulaire de contact qui se trouve au milieu a gauche, ou utilisez l'adresse mail ci-dessous !

Vous souhaitez partager avec les Bookineurs (la chronique d')un livre qui vous a plu ? Vous pouvez me l'envoyer à cette adresse : leblogdesafran@gmail.com

Vous êtes une maison d'édition, un auteur, un journaliste ou un magazine ? Si vous souhaitez que je chronique l'un de vos ouvrages ou si vous désirez devenir partenaire avec Coffee & Books, n'hésitez pas à m'envoyer un message auquel je répondrai dans les plus brefs délais.

Livresquement votre,

23 janvier 2013

Prochains articles...

Ayant beaucoup de travail en ce moment (DST et Brevet Blanc entre autres), je poste moins régulièrement. Mais voici la liste des post qui paraîtrons d'ici Samedi, dans la mesure du réalisable !



Deux chroniques de Feuy, Nick Shadows et A comme Association, une chronique d'Artémis Fowl, quelques interviews de journalistes à Phosphore réalisées dans le cadre de mon stage, l'apparition d'une nouvelle rubrique et la sélection d'un texte ou d'un poème sur le A vos plumes ! J'ai décalé l'échéance en espérant que vous ayez plus de temps pour participer, si vous avez envie :) Il y aura aussi sûrement une critique musicale.
Sinon, n'hésitez pas à voter sur le nouveau sondage d'information, et n'oubliez pas le Forum, qui se languit de vos discussions !! ^^
Bonne après-midi !
Safran

Exprimez-vous !


Le titre est équivoque :) Quels livres voudriez-vous voir critiqués ? Quels articles aimeriez-vous voir apparaître sur le blog ? Et éventuellement, quels auteurs aimeriez-vous voir interviewés (dans la mesure du possible !) ? Surtout, dites-nous tout ! 

20 janvier 2013

100e article !!



Ce post est le 100 ème article du blog !! Je tiens donc à vous remercier tous et chacun pour votre fidélité  au blog, pour vos visites et vos commentaires, vos chroniques et vos poèmes, vos textes et vos photos... MERCI DU FOND DU COEUR !!!

Littérature et Photo par Feuy #4 Spécial Calligraphie








                               

19 janvier 2013

Top 5 Janvier

Petit top 5 de mes musiques préférées en Janvier ! 

Adele - Skyfall
Florence + The Machine - What the water gave me
Emeli Sande - Read all about it
Taio Cuz - Dynamite (c'est la choré de Just Dance qui apparaît, je la trouvais sympa ^^)
Maroon 5 - Move like jagger






Nom de code : Komiko Tome 1 : Dans la nuit de Hong-Kong



Lian est une jeune chinoise virtuose de violon et mène une vie sage et rangée : du moins, quand, révoltée par la misère et l'injustice dans son pays, elle ne se bat pas contre la corruption en Chine avec sous groupe de hackers activistes 04/06, et sous son nom de code : Komiko. Le groupe, après avoir démasqué les pratiques illégales d'une usine de plastique, s'intéresse à la Harrison Corporation, une multinationale de l'industrie textile. Et la découverte du corps d'une jeune fille sur la plage de Big Wave va donner lieu à des découvertes de plus en plus graves. Le danger ? En rétablissant la vérité, y laisser la vie.


Ce livre nous emmène dans la Chine sombre et mafieuse et dans les industries où sont fabriquées les vêtements que nous portons tous les jours ! Honnêtement, j'ai été horrifiée par la description réelle des usines chinoises.
Lian (ou Komiko) est une jeune fille au caractère bien trempée, un personnage comme il est agréable de rencontrer dans les livres. L'histoire est originale, réaliste et écrite d'une plume claire et fluide. Elle est pleine de rebondissements et de suspens, et le tout s'enchaîne bien et de manière claire. Les héros principaux, à savoir (entre autres) Komiko et Matt Harrison, fils du P.D.G de la multinationale, vont commencer par se détester cordialement, puis par s'apprivoiser et finir finalement amis. Une courbe qui diffère légèrement du coup de foudre habituel entre les deux héros masculin et féminin ! Lian va découvrir que les ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Un bon livre.

Nom de code : Komiko, Tome 1 : Dans la nuit de Hong-Kong, Naomi Paul, Editions Flammarion, 342 pages, 13 euros.

 "Etait-ce la culpabilité d'appartenir à un milieu aisé qui l'avait poussé à rejoindre 04/06 ? (...) Elle haussa les épaules. Non, ce n'était pas ça. (...) Elle croyait sincèrement aux causes qu'elle défendait.  Ce qu'elle supportait moins que tout, c'était l'hypocrisie. Elle ferait tout, absolument tout, pour la démasquer et l'exposer au grand jour."

Le book trailer de la série !



17 janvier 2013

Raindrop, valse n° 15 de Chopin

Je voudrais vous parler d’un compositeur de piano. Ce n’est ni Mozart, ni Beethoven. Je voudrais vous parler de Chopin, et plus particulièrement de sa valse n°15, Raindrop. Un océan de tranquillité, de calme, une musique douce, paisible et néanmoins complexe. Je l’ai découverte alors que je farfouillais dans les musiques de mon NIPod, et je l’ai confondu avec "Clair de Lune" de Debussy au début, shame on me ! Crescendo et descrendo maniés d’une main de maître et un piano aux accord parfait... Superbe !

14 janvier 2013

Le temps des miracles par Bokalieee



RESUME :
Lorsque les douaniers m’ont trouvé, tapi au fond d’un camion à la frontière française, j’avais douze ans et j’étais seul. Je n’arrêtais pas de répéter "jemapèlblèzfortunéjesuicitoyen delarépubliquedefrancecélapurvérité". Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j’étais venu du Caucase jusqu’ici, dans le pays des droits de l’homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j’avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s’était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j’avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j’ai toujours gardé l’espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d’enchanter ma vie.
Une histoire d’exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur.

MON AVIS :
Ce livre est tout simplement bouleversant. Je l’ai lu il y a longtemps mais je me souviens de l’avoir adoré.
On suit Koumaïl, le garçon, héros du roman.
Ce roman peut chambouler, faire pleurer, sourire…
Une histoire recherchée, bien étudiée. Avec des questions, des mystères et des réponses.
La fin est très belle.
Anne-Laure Bondoux écrit de très beaux livres mais celui-là reste mon préféré.

REFERENCES Le temps des miracles, Anne-Laure Bondoux, Editions Bayard

13 janvier 2013

L'écriture en image par Feuy #3





                        



Les Eveilleurs, tome 2 par Feuy


SYNOPSIS (quatrième de couverture):
Trois jours qu'elle errait dans le dédale qui reliait le château de Salicande aux grottes dissimulées dans la montagne.
Trois jours qu'elle essayait de retrouver son chemin, tailladée par l'angoisse et l'urgence, passant de couloir en couloir, tournant en fond, [...]. Trois jours que Claris avait disparu.

APPROFONDISSEMENT DU SYNOPSIS PUIS L'AVIS DE FEUYCe roman est une pure invitation au voyage. Je vous explique un peu ce qui s'est passé.

Bahir (le mari de Maya, un aveugle) et Eben (le père de Jad et Claris) sont morts dans l'incendie du château.

Ugh et Jad sont dans les "limbes" (ils nomment l'endroit comme ça) et sont retenus à la vie par qu'un seul fil. Ce sont comme des "esprits". Ils vont rencontrer Gabriel un Archange.

Claris va "atterrir" sur l'Ile. Elle y découvrira une communauté d'indigènes qui vont l'accueillir.

Maya (femme de Bahir et mère de trois filles), Blaise (précepteur des jumeaux et -peut être- père de Ugh) et Blanc-Faucon (mari de Jwel (une fille de Bahir et Maya) et père de Merlin qui a quelques années, un petit enfant, c'est un Ambrais, un peuple) vont partir à la recherche des disparus.

Ellel (une des filles de Bahir et Maya) est apprentie Nomade (de l'écriture) elle va effectuer son premier voyage de solitude.

Deli (une des filles de Bahir et Maya) est une formidable cuisinière. Elle va tomber amoureuse d'un boulanger.

Chandra (nourrice de Jad et Claris et mère d'Ugh) va elle aussi tomber amoureuse, mais de Siffle court. Elle va aussi s'occuper de Merlin le fils de Jwel et Blanc Faucon.

Tout ce qu'il y a entres parenthèses est précisé à la fin du roman.
Bon c'est le deuxième tome de la série "Les Éveilleurs" et c'est une formidable suite! Bien sûr on avance pas beaucoup mais c'est un passage vers la suite. Les personnages sont extrêmement bien détaillés, plus que le premier tome, -oui c'est possible-. C'est un vrai plaisir.
Il y a un peu d'action mais vraiment pas beaucoup, mais ça ne m'a en aucun point dérangée. Je vous conseille de le lire encore et encore c'est presque un ordre!
L'auteure a même inventé la civilisation, le peuple qui accueillera Claris, sur l'Ile. La langue, leurs coutumes et leurs croyances. Ils croient en Bandha, qui est la déesse de la mer.
Et puis il y a les "limbes", et bien sûr le monde! C'est une sorte de futur.
Le roman est ponctué par "Les chroniques du temps d'avant" par Bahir Borges (son nom de famille). Ce sont des petits textes qui racontent ce qu'il y avait "avant". Des descriptions d'engins technologiques, mais d'autres choses aussi.
Bon pas grand chose à dire, mais le rêve éveillé continue!

Une phrase qui m'a marqué: "Rien n'est seul, rien n'est oublié, rien n'est dépourvu de sens, rien n'est insignifiant et rien n'a d'importance." Pauline Alphen.

REFERENCES: Les Éveilleurs tome 2: Ailleurs, Pauline Alphen, Hachette.

12 janvier 2013

L'interview d'Emmanuel !



Emmanuel Viau, journaliste à Je Bouquine et modérateur sur le blog de JB, a accepté de répondre à nos questions :

Coffee & Books : Peux-tu décrire ton métier en quelques mots ? 
Emmanuel Viau : Je suis journaliste à Je Bouquine et chef de rubrique de la partie culture, cinéma et livres. Je m'occupe aussi du site Je Bouquine, avec l'aide de Maria. Trois pigistes (journalistes payés par l'entreprise pour écrire des articles mais qui ne sont pas employés, ndlr) écrivent également des articles dans ces rubrique.

C&B : Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer cette profession ?
E.V. : Il faut être curieux, un peu "ado"... On doit savoir faire abstraction de nos goûts afin de parler de choses que l'on n'aime pas. Une (bonne) culture générale est requise. Il faut savoir "sentir" ce qui se passe (actu, nouvelles tendances...), aimer l'univers de la presse et des livres, savoir s'adapter.

C&B : Quel est ton parcours ?
E.V. : J'ai passé un bac B (=ES), puis ai commencé par étudier l'histoire. J'ai ensuite intégré une école de journalisme.

C&B : Quels sont les conseils que tu donnerais à des jeunes qui veulent écrire ? 
E.V. : Il ne faut pas se fixer de gros objectifs : il faut plutôt se lancer dans l'écriture de pleins de trucs variés, écrire dans tous les sens, sans barrières ; essayer toutes les formes d'écritures, explorer tous les chemins, mettre de la musique et écrire alors qu'elle nous inspire... Il est aussi intéressant d'écrire (parfois) en faisant exprès de faire des fautes d'orthographe !

C&B : Quel est le dernier livre que tu as lu ? T'as-t-il plu et le recommanderais-tu ? 
E.V. : J'ai lu une BD, Jo et l'aventure intérieure. C'est assez complexe à lire mais les graphismes sont magnifiques.

Merci Emmanuel !
NB : N'oubliez pas de passer sur le superbe tumblr d'Emmanuel !

9 janvier 2013

Articles en prévision... ! P(etit) P(ost) (de) D(ernière) M(inute)

Bonsoir à tous ! Le temps d'une parenthèse, je vous informe des posts à venir :

Vers Samedi, plusieurs chroniques de livres apparaîtront, telles que Les Eveilleurs tome 2 ou encore Le temps des miracles. Je rappelle que vous pouvez toujours vous "inscrire" à la lecture en tandem : le livre choisi est la saga Les quêtes d'Ewilan de Pierre Bottero.

Et dans quelques jours, quelque chose de nouveau, d'exclusif et de 100% C&B va apparaître... *roulements de tambours* une interview d'Emmanuel, rédacteur de Je Bouquine !!! Je l'ai interviewé lors de mon stage, et l'interview apparaîtra sur le site :)
Il y aura également d'autres interviews de rédacteurs, de graphistes, de journalistes... que j'ai interviewés durant le stage, et qui passeront peut-être nous faire un petit coucou !

Je suis en train de lire plusieurs livres, je vais mettre ça à jour, et je vous ferai un 'tit journal de bord de mon stage, si vous êtes zintéressés :)

Voilà ! Bonne soirée,
Safran :)

5 janvier 2013

Oyez, oyez...

Oyez braves gens ! Je souhaitayais vous prévoyenir que je ne soyrai point là durant quelques jours. 
Du moins, je ne posterai plus d'articles, mais vos commentaires seront bien entendu modérés ! 
Voilà, cela dit, je vous souhaite de passer un weekend agréable ! 
Safran

2 janvier 2013

Down the road -C2C-


Je vous laisse (re)découvrir Down the road de C2C, cette chanson aux accents de breakbeat, style musical électronique et saccadé. Concernant le cheval, j'espère juste qu'on ne lui a pas réellement peinturluré les sabots et que les couleurs ont été ajoutées par ordinateur !
En tout cas, la vidéo est rythmée à souhait, avec une musique vraiment super, et un contraste entre le noir et la couleur… Superbe !



Le thème du mois : la fantasy


Le thème du mois est la fantasy ! Rappelons que ce post mensuel sert à proposer un thème afin de se repérer plus facilement dans les fiches lecture. Aussi, si vous connaissez un ou plusieurs livres de fantasy, n'hésitez pas à nous en parler voire à les présenter dans une fiche lecture !

Sondage : lire, écrire and co !

Il n'y a eu que 6 votants pour le dernier sondage :
La moitié des votants, soit 50% des votants, préfère la lecture à l'écriture, tandis que l'autre moitié des votants aime autant la lecture que l'écriture.
Un nouveau sondage en haut à gauche du blog vous permettra de choisir votre genre littéraire préféré entre les trois proposés.
Merci d'avoir voté !
Safran :)

Dossier : quelle est la différence entre la fantasy, le merveilleux et le fantastique ?

Vous me connaissez, malgré le retard habituel de mes post, ils apparaissent toujours à un moment ou à un autre sur le blog :D.Voilà donc le dossier sur la différence entre trois genres littéraires que vous connaissez bien ! Je parle du...

MERVEILLEUX
Des événements qui seraient impossibles dans notre monde se produisent dans un livre, sans qu'aucune explication ne soit donnée. Le merveilleux qui fait appel au surnaturel mais dans lequel, une fois acceptés les présupposés d'un monde magique, les choses se déroulent de manière presque normale et familière.  - exemple le plus courant : les contes.

FANTASTIQUE
Le fantastique est un registre littéraire que l'on peut décrire comme l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d’un récit. Il se distingue du merveilleux par une hésitation entre le surnaturel et le naturel, le possible ou l'impossible et parfois entre le logique et l'illogique. En effet le fantastique défie parfois la logique comme dans un rêve. Dans le fantastique au contraire, cette hésitation produit un récit étrange et inquiétant où les règles ne sont jamais posées une fois pour toutes, ce qui lui donne sa saveur onirique ou déroutante.
Des événements qui seraient impossibles dans notre monde se produisent dans un livre, mais le livre les reconnaît comme tels et tente donc de les expliquer au lecteur.
Il crée une illusion, un phénomène inexplicable dans le monde réel. Son univers est donc très vaste. C’est le genre de l’incertitude, de l’ambiguïté. Certains chercheurs font remonter son origine aux récits mythologiques. A la différence de la fantasy, ses récits relèvent plutôt du fantasme de ses personnages qui naviguent entre le doute et la folie - exemple : Le Horla de Maupassant.

FANTASY (de l’anglais fantasy)
Ce genre littéraire est au départ typiquement anglo-saxon et intraduisible en français (fantasy n'est pas une traduction de fantastique ! :) )
"La fantasy est une littérature fantastique incorporant dans son récit un élément d'irrationnel qui n’est pas traité seulement de manière horrifique, présente généralement un aspect mythique et est souvent incarné par l’irruption ou l’utilisation de la magie."(André-François Ruaud, Cartographie du merveilleux)
L'imagination est un genre littéraire présentant dans son récit un élément irrationnel qui montre généralement un aspect mythique et est souvent incarné par l’irruption ou l’utilisation de magie.
Le point commun des romans de fantasy est l'existence de mondes parallèles, avec leurs créatures imaginaires, leurs mythes, leurs épopées et leur magie. Il est donc plus spécifique que le genre du fantastique, qui se traduit par l'irruption du surnaturel dans un monde familier - exemple : Le Seigneur des Anneaux de J.R.R Tolkien (la chronique est ici)
Et je ne parle même pas des sous-genres de ces genres littéraires ! Il existe donc des nuances bien définies. Pour finir, sans que cet article se transforme en devoir de vacances (^^), je vous lance un défi : il faut classer ces oeuvres (connues) dans un de ces trois genres : fantastique, fantasy, merveilleux (il y a un piège :) )
- Le chat botté de Charles Perraut
- Percy Jackson de Rick Rioridan
- Harry Potter de J.K. Rowling
- Les chevaliers d'émeraude d'Anne Robillard
- Blanche-Neige des frères Grimm
- Les quêtes d'Ewilan de Pierre Bottero
- Terrienne de J-C Mourlevat

Bonne chance !
Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment