13 janvier 2013

Les Eveilleurs, tome 2 par Feuy


SYNOPSIS (quatrième de couverture):
Trois jours qu'elle errait dans le dédale qui reliait le château de Salicande aux grottes dissimulées dans la montagne.
Trois jours qu'elle essayait de retrouver son chemin, tailladée par l'angoisse et l'urgence, passant de couloir en couloir, tournant en fond, [...]. Trois jours que Claris avait disparu.

APPROFONDISSEMENT DU SYNOPSIS PUIS L'AVIS DE FEUYCe roman est une pure invitation au voyage. Je vous explique un peu ce qui s'est passé.

Bahir (le mari de Maya, un aveugle) et Eben (le père de Jad et Claris) sont morts dans l'incendie du château.

Ugh et Jad sont dans les "limbes" (ils nomment l'endroit comme ça) et sont retenus à la vie par qu'un seul fil. Ce sont comme des "esprits". Ils vont rencontrer Gabriel un Archange.

Claris va "atterrir" sur l'Ile. Elle y découvrira une communauté d'indigènes qui vont l'accueillir.

Maya (femme de Bahir et mère de trois filles), Blaise (précepteur des jumeaux et -peut être- père de Ugh) et Blanc-Faucon (mari de Jwel (une fille de Bahir et Maya) et père de Merlin qui a quelques années, un petit enfant, c'est un Ambrais, un peuple) vont partir à la recherche des disparus.

Ellel (une des filles de Bahir et Maya) est apprentie Nomade (de l'écriture) elle va effectuer son premier voyage de solitude.

Deli (une des filles de Bahir et Maya) est une formidable cuisinière. Elle va tomber amoureuse d'un boulanger.

Chandra (nourrice de Jad et Claris et mère d'Ugh) va elle aussi tomber amoureuse, mais de Siffle court. Elle va aussi s'occuper de Merlin le fils de Jwel et Blanc Faucon.

Tout ce qu'il y a entres parenthèses est précisé à la fin du roman.
Bon c'est le deuxième tome de la série "Les Éveilleurs" et c'est une formidable suite! Bien sûr on avance pas beaucoup mais c'est un passage vers la suite. Les personnages sont extrêmement bien détaillés, plus que le premier tome, -oui c'est possible-. C'est un vrai plaisir.
Il y a un peu d'action mais vraiment pas beaucoup, mais ça ne m'a en aucun point dérangée. Je vous conseille de le lire encore et encore c'est presque un ordre!
L'auteure a même inventé la civilisation, le peuple qui accueillera Claris, sur l'Ile. La langue, leurs coutumes et leurs croyances. Ils croient en Bandha, qui est la déesse de la mer.
Et puis il y a les "limbes", et bien sûr le monde! C'est une sorte de futur.
Le roman est ponctué par "Les chroniques du temps d'avant" par Bahir Borges (son nom de famille). Ce sont des petits textes qui racontent ce qu'il y avait "avant". Des descriptions d'engins technologiques, mais d'autres choses aussi.
Bon pas grand chose à dire, mais le rêve éveillé continue!

Une phrase qui m'a marqué: "Rien n'est seul, rien n'est oublié, rien n'est dépourvu de sens, rien n'est insignifiant et rien n'a d'importance." Pauline Alphen.

REFERENCES: Les Éveilleurs tome 2: Ailleurs, Pauline Alphen, Hachette.

4 commentaires:

  1. Superbe chronique !
    Je n'ai pas lu le tome 1 mais avec cet avis, je me demande si je ne vais pas le faire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'obéis ! :D Jeudi, je vais voir au CDI de mon collège s'il y est ; si c'est le cas, je l'emprunte et sinon... j'improvise. :P

      Supprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment