19 janvier 2013

Nom de code : Komiko Tome 1 : Dans la nuit de Hong-Kong



Lian est une jeune chinoise virtuose de violon et mène une vie sage et rangée : du moins, quand, révoltée par la misère et l'injustice dans son pays, elle ne se bat pas contre la corruption en Chine avec sous groupe de hackers activistes 04/06, et sous son nom de code : Komiko. Le groupe, après avoir démasqué les pratiques illégales d'une usine de plastique, s'intéresse à la Harrison Corporation, une multinationale de l'industrie textile. Et la découverte du corps d'une jeune fille sur la plage de Big Wave va donner lieu à des découvertes de plus en plus graves. Le danger ? En rétablissant la vérité, y laisser la vie.


Ce livre nous emmène dans la Chine sombre et mafieuse et dans les industries où sont fabriquées les vêtements que nous portons tous les jours ! Honnêtement, j'ai été horrifiée par la description réelle des usines chinoises.
Lian (ou Komiko) est une jeune fille au caractère bien trempée, un personnage comme il est agréable de rencontrer dans les livres. L'histoire est originale, réaliste et écrite d'une plume claire et fluide. Elle est pleine de rebondissements et de suspens, et le tout s'enchaîne bien et de manière claire. Les héros principaux, à savoir (entre autres) Komiko et Matt Harrison, fils du P.D.G de la multinationale, vont commencer par se détester cordialement, puis par s'apprivoiser et finir finalement amis. Une courbe qui diffère légèrement du coup de foudre habituel entre les deux héros masculin et féminin ! Lian va découvrir que les ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Un bon livre.

Nom de code : Komiko, Tome 1 : Dans la nuit de Hong-Kong, Naomi Paul, Editions Flammarion, 342 pages, 13 euros.

 "Etait-ce la culpabilité d'appartenir à un milieu aisé qui l'avait poussé à rejoindre 04/06 ? (...) Elle haussa les épaules. Non, ce n'était pas ça. (...) Elle croyait sincèrement aux causes qu'elle défendait.  Ce qu'elle supportait moins que tout, c'était l'hypocrisie. Elle ferait tout, absolument tout, pour la démasquer et l'exposer au grand jour."

Le book trailer de la série !



1 commentaire:

  1. Ce livre à l'air super ! Il me fait bien envie. :) Et ton avis positif aussi. Bref, si je le trouve dans le CDI de mon collège, je l'emprunte. Mais je doute qu'il y soit.

    RépondreSupprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment