25 novembre 2013

#LHALH : Trois questions à un bloggeur - Pretty Skull joue le jeu !



Dans le cadre de l'événement Les Héros à l'Honneur, retrouvez les réponses des blogueurs !
Merci à eux, à vous, qui prenez le temps de nous aider dans cet événement. (Vavi)


L'interview

 Bonjour Pretty Skull, peux-tu te présenter rapidement pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?
 Moi c'est Pretty Skull, administrateur du blog The Strange Guy's Library. Depuis le début de l'année je poste des chroniques de livres, de films et plus récemment de séries. J'adore partager mes ressentis et avis sur ces sujets et c'est avec joie que je vous accueille sur mon blog !

Pour toi, qu'est-ce qu'un héros, et pourquoi s'y attache-t-on ?
Pour moi, un héros n'est pas forcément un personnage fort à la base, mais c'est tout au long de ses aventures et des rencontres qu'il fera que cet héros deviendra fort. Un héros à des qualités comme des défauts et des faiblesses, ce qui le rend plus humain même s'il n'en n'est pas un de base et on peut s'identifier à lui.
 Il y a tellement de héros différents, dans les livres, les films, les bandes dessinées, les séries, les jeux vidéos, que l'on s'attache à au moins un. Chacun présente une personnalité, un caractère, un entourage qu'un autre n'a pas et c'est cette diversité qui est merveilleuse.

Quel est ton héros préféré et pourquoi ?
Je ne pense pas avoir de héros préféré. J'en découvre tellement qu'il est difficile de n'en choisir qu'un. Mais les héros des films d'animations et des dessins animés sont les meilleurs pour moi. 

Merci Pretty Skull ! 
Retrouvez ici son blog The Strange Guy's Library.

16 novembre 2013

Tag - The Versatile Blogger Award


The Versatile Blogger Award 

Merci chères Marie et Mathilde, de m'avoir taguée aussi gentiment !  

Ce Versatile Blogger Award est une super idée et je suis très heureuse de pouvoir y répondre :)

Pour ce qui ne connaissent pas le principe du tag, c'est une suite de questions ayant généralement un thème, et auquel chaque personne taguée peut répondre !

Voici les règles de ce tag : 
・ Célébrer l’initiative en arborant fièrement le logo en haut du post dédié (c'est vrai qu'il est sympa !)
・ Remercier chaleureusement le blogueur, la blogueuse qui vous aime et vous le fait savoir. 
・ Lister sept petites choses vous concernant.
・ Nommer Quinze blogueurs méritants. (Vous êtes tous méritants, dommage que la limite soit fixée à quinze personnes...)
・ Prévenir les quinze Blogueurs que vous avez exprimé tout votre amour à leur intention par un petit message sur leur blog.

Les sept petites choses me concernant : 

1) Je suis l'heureuse propriétaire d'une machine à écrire en état de marche, et sur laquelle j'écris lettres et textes ! Petit clin d'œil à mon amie Féli, et à Saint-Exupéry...

2) J'aime énormément voyager. C'est une chance immense qui m'a été donnée, et je saute sur chaque occasion de découvrir de nouveaux endroits !

3) Je voudrais devenir journaliste, et pour cela, intégrer Sciences Po Paris ou l'ESJ de Lille ! C'est une envie que j'ai depuis plusieurs années, et je m'efforce de la concrétiser !

4) Je joue de la guitare depuis bientôt huit ans, et aime tout ce qui touche à l'art (donc à la musique !). Ne vous étonnez donc pas de m'entendre chanter souvent. Bon, d'accord, tout le temps ;)

5) Je préfère aux maths les matières plus littéraires, les langues et l'Histoire. C'est pour cela que je vais faire un bac L :)

6) J'aime profondément le soleil. Alors même si la pluie permet de se pelotonner sous un plaid avec une tasse de chocolat et un bon bouquin, ma saison préférée est l'été !

7) Je suis quelqu'un de gourmand, et j'aime les découvertes culinaires venues des quatre coins du monde. 

Et je tague...

Clémentine, du blog Les Mondes des Clèm

Marinette, du blog Les lectures de Marinette

Faelys du blog Les Petites Madeleines

Chocolat Fondu, du blog Dream in Books

Pretty Skull, du blog The Strange Guy's Library

Miel, du blog Histoires en vrac...

Alice, du blog Lewis Caroll's Army

Sarah, du blog Ballet de Mots

Nathan, du blog Le cahier de lecture de Nathan

Goutte, du blog Rivière de Mots

Marie, du blog Les livres de Marie

Tom du blog La Voix du Livre

Christel du blog La tête dans les Livres

Libellule du blog Au clair de ma plume

Vavi du blog Vavi Bouquine 

15 novembre 2013

LHALH : Dossier : L'étoffe des Héros

Héros, nom masculin
Sens 1 Demi-dieu. Se distingue par ses actions [Mythologie]. Synonyme surhomme
Sens 2 Personne qui fait preuve d'un grand courage. Synonyme brave Anglais hero
Sens 3 Personne qui tient le rôle principal dans une histoire (film, théâtre, livre...). Synonyme personnage (Linternaute.com © )

C’est le dernier mot qui m’intéresse.

Un personnage. Pourquoi Harry, Ewilan, Vango, Matilda, Oksa, toutes ces personnes que nous suivons depuis toujours, sont-elles des héros et héroïnes ?


Et un héros, qu’est-ce que c’est ? Jean-Philippe Arrou-Vignoud nous confiais dans son interview que pour lui, "Un héros, [est] un personnage qui nous ressemble (et à qui, par là-même, on peut s'identifier aisément), mais doué de qualités qui ne sont pas les nôtres et qui lui permettent de réaliser des prouesses dont nous ne sommes pas capables." (Vavi Bouquine ©)

Cet auteur jeunesse a soulevé un point important : un héros est d'abord une personne "normale", sans forcément d'histoires : Harry Potter est un adolescent qui nous ressemble : il doute, n’aime pas certaines matières, tombe amoureux, s’énerve parfois, grandit et mûrit, apprend et s’amuse… mais c’est aussi un héros : malgré la peur, la mort, le danger, il choisit le bien. Il choisit la lutte contre ce qu’il sait être destruction, mal et ténèbres. Malgré le côté manichéen de cette dernière phrase, Harry est l’un des symboles de la lutte du Bien contre le Mal.

En général, nombreux sont les stéréotypes sur les héros : les super héros des Marvel véhiculent l'image de séduisants bienfaiteurs aux muscles impressionnants et au sourire ravageur, qui de plus sont dotés de pouvoirs extraordinaires. En tapant le mot “héros” sur Google Images, on tombe presqu’exclusivement sur des Wonder Woman, des Spider Man ou des Clark Kent. Mais ces héros ne sont qu'une branche des Héros. 

De gauche à droite : Hans Scholl, Sophie Scholl et Christoph Probst en 1942 : trois des fondateurs et membres de "La Rose Blanche". 
Ainsi, on peut également parler de héros de guerre, tels que les résistants lors de la Seconde guerre mondiale : Jean Moulin, torturé par les nazis sans dénoncer de résistants, Hans et Sophie Scholl, deux des fondateurs du mouvement de résistance allemand "Die weiße Rose" (La Rose Blanche) (l’un des fondateurs était Alexandre Schmorell): arrêtés par la Gestapo, ils ont été condamnés à mort avec un autre ami et résistant, membre du groupe également, Christoph Probst, alors qu’ils étaient tous trois âgés d’une vingtaine d’années. Ce sont des héros qui ont toujours servi leurs idéaux, la paix, la tolérance, le respect de l'autre...

Les héros mythologiques quant à eux ont aussi la cote, puisqu'ils sont mis à l'honneur jusque dans les romans de Rick Riordan et au cinéma. Entre parenthèse, il faut dire que la mythologie est une formidable source d’imagination. (C’est vrai, je suis passionnée par les légendes grecques !)


En parlant de héros, voici ce qu’en dit la romancière Charlotte Bousquet : ”Le principe d’héroïsme est un principe qu’on retrouve de tout temps dans la littérature. À commencer par Homère, où l’on définit les héros comme des hommes faisant preuve d’un courage hors du commun.
Le héros nous permet de nous identifier, d’être un miroir de nous-même, mais également de nous montrer une attitude à adopter. Qui ne s’est jamais demandé: «Qu’est-ce que ferait mon héros dans cette situation-là?» Un héros aide à faire des choix, il est notre double et notre altérité et il permet de mieux nous connaître.” (Charlotte Bousquet © )

Et je ne parle même pas des scientifiques (on peut citer le professeur  Jérôme Lejeune), des explorateurs (Amelia Earthart a sillonné la Terre a bord de son avion, réalisant une célèbre traversée de l'Atlantique puisqu'elle était la seule femme à l'avoir fait)...

Un héros-personnage de fiction est donc un être humain, profondément humain, qui accomplit soit à la face du monde, soit dans l’ombre, des actes pour le bien d’autrui. 

Il a des qualités pleine d'humanité : courage, abnégation, le désir d'aider et de ne rien lâcher. Mais un héros a aussi des faiblesses, des doutes, des manques de confiance en lui.  Et c'est parce que les héros sont des humains et non des surhommes qu’on s’en sent proches. Et dans les livres, on s’attache plus facilement aux héros du fait de leur humanité. Honnêtement, est-ce que lire un roman dont le héros est parfait est intéressant ? Je ne pense pas. On s’identifie à quelqu’un qui nous ressemble. 

C’est ce que souligne le journal Le Monde dans ses annales de bacs.
“Le personnage principal du roman [s'oppose au héros antique ou à celui du théâtre tragique : il n'a pas la grandeur et la noblesse des héros légendaires, il ne représente pas la lutte digne face à un destin implacable. De manière nettement moins glorieuse ou grandiose, il] incarne des sentiments et un parcours qui pourraient être ceux des lecteurs.” (Le Monde ©). Toutefois je ne partage pas le point de vue du journaliste dans le passage entre crochets. Un héros est noble. Le choix qu’il fait de se battre contre le mal, même quand c’est dur, quand sa victoire n’est pas assurée, c’est noble. Il est grand par son choix.

Lors de mes recherches, je suis tombée sur le site de Clémence Potier, consacré aux héros de fiction. Elle fait une remarque intéressant : “Un héros peut parfois prendre trop de place dans la vie de l’individu, qui cherche trop à l’imiter au risque de perdre sa propre personnalité. Le risque peut être réel pour certains adolescents de ne vivre que des rôles.” (Clémence Potier © ). 
Un héros doit nous aider à nous faire progresser dans le bon sens, et non à nous “étouffer”. 


Que fait donc un héros, et pourquoi ? Un héros réalise donc des exploits, pour le bien d’autrui, par altruisme, par amour et désir de protéger les autres (ces héros qui donnent leur vie pour que d’autres soient sauvés). Pour en revenir à Harry, il n’a pas choisi de naître et d’être l’Elu. Mais il accepte, avec difficulté parfois, dans la souffrance, le sang, le deuil, mais aussi soutenu, aimé, encouragé, épaulé, de lutter.

Les héros accomplissent des choses, des exploits, plus ou moins visibles et plus ou moins célèbres. C’est en lien avec cette idée qu’il n’existe pas un “type” spécifique de héros. Il y a des héros dans tous les domaines, y comprit dans la vie quotidienne. 

Je n’ai pas la prétention de définir ce qu’est un héros, simplement de donner quelques éléments qui selon moi caractérisent un héros, et laisser quelques pistes de réflexion. 

Et pour finir, voici quelques citations :
« La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres”. Victor Hugo.

« Où serait le mérite, si les héros n’avaient jamais peur ? »
de Alphonse Daudet
Extrait de Tartarin de Tarascon

« Les héros aussi connaissent l'angoisse. »
de Gilbert La Rocque
Extrait de Le passager

Stéréotypée, cette image ? Et pourtant... La solidarité, l'aide aux démunis, font de nous des héros au quotidien. On peut tous faire bouger les choses. Alors allons-y !

10 novembre 2013

Black Out


Lac Gunflint, Minnesota, juin 1977. 
L’histoire en mots. 
« Les loups sont lancés à sa poursuite, galopant à travers la neige baignée par la lune, avec leur langue rouge pendante et leurs crocs blancs étincelants...» 
Ben Wilson, sourd de naissance d’une oreille, fait chaque nuit le même cauchemar… 
Mais pourquoi ces bêtes le traquent-elles ainsi ? 

Hoboken, New Jersey, octobre 1927. 
L’histoire en images. 
Rose, une fillette sourde-muette, est seule dans sa chambre. 
Ses parents lui interdisent de sortir à cause de son handicap. 
Rose contemple New York, et découpe des photos retraçant la carrière d'une star dans un magazine…

Ben vient de perdre sa mère, il est recueilli par son oncle et sa tante. 
Le garçon n’a jamais connu son père, il ignore tout de lui. 

Rose s’enfuit de chez elle et se rend à New York. Cachée derrière un paravent,
elle regarde cette actrice qu'elle admire tant...   

Ben découvre, une nuit, par temps d’orage, dans la maison de sa défunte mère, caché dans un placard, un livre sur les musées avec une dédicace : « Pour Danny, de tout mon coeur, M ». Et sur un marque page un numéro et une adresse à New York. Et si ce Danny était son père ? Il décide d’en avoir le coeur net, et saisit le téléphone… Mais, au moment où il colle son oreille sur le combiné, il est frappé par la foudre...

(Résumé tiré du site Babelio)


"Nous sommes tous au fond du trou, mais certains regardent les étoiles."
Black Out est un roman graphique réalisé par Brian Selznick, l'auteur de L'invention d'Hugo Cabret (le livre a d'ailleurs été adapté au cinéma par le réalisateur Martin Scorcese). Et dès les premières pages, on sait que les magiciens existent. Qu'ils savent nous toucher aussi bien avec leurs mots qu'avec leurs esquisses -fussent-elles en noir et blanc. 

Parce que la plume de Brian Selznick est belle et pleine de tendresse, emplie d'un brin de nostalgie et de tant d'authenticité. 
Parce que son crayon est empreint de finesse et révèle un talent immense : il confère aux dessins une vie palpable : un simple jeu de lumière fait pétiller les yeux inanimés des personnages, leur donne un air désespéré ou un sourire rayonnant, nous emmène dans les sombres ruelles new-yorkaises ou dans la salle de cinéma muet d'une petite bourgade américaine. 

L'histoire est faite de fils de vies entremêlés qui se croisent et de personnages qui se rencontrent, sans que nous connaissions les liens qui les unissent. Mais Selznick ménage le suspens jusqu'aux dénouements époustouflants. Des dénouements, et non pas un seul tomber final de rideau. Des chutes surprenantes et inattendues : un peu comme dans les Agatha Christie, où l'on pressent quelque chose sans toujours arriver à mettre le doigt dessus, et ce désir de connaître enfin la solution nous fait dévorer Black Out d'une traite.

En effet, et malgré ses apparences de pavé, surtout ne reposez pas ce bouquin. 
Vraiment. 
Vous passeriez à côté d'un livre exceptionnel, un de ceux qui vous immergent dans l'histoire et dont vous ressortez différent. Les dessins de Selznick prennent aussi une place importante, et tant mieux ! Car ils sont magnifiques : mon seul regret est qu'ils soient parfois imprimés sur deux pages, et donc pliés au centre. Malgré ça, ils nous invitent à nous pencher sur la finesse de leurs traits en regardant les formes qui naissent du graphite. Des lieux. Des visages. Ceux des personnages. Parmi eux... Rose et Ben. Deux enfants sourds et solitaires. Deux enfants débrouillards et courageux, qui malgré leur jeune âge et leur surdité, prennent leur valise et leur courage à deux mains, et affrontent la trop Grande Pomme pour retrouver ce qui leur est cher. 
On se sent assez proche d'eux. Parce que pendant toute notre lecture, on est avec eux. On en sait aussi peu qu'eux, alors on les suit, on déambule, on se perd, on rencontre et on découvre. Avec plaisir. Avec émotion. Avec bonheur. Avec eux.
Si ma chronique est très décousue, Black Out lui garde un fil conducteur et une trame pleine de réflexion et d'émotion.
Alors si vous voyez sa couverture bleu nuit se détacher sur le présentoir d'une bibliothèque ou d'une librairie... foncez ! 


Black Out (titre original : Wonderstruck), écrit par Brian Selznick (traduction faite par Danièle Laruelle), et publié en Mars 2012 aux éditions Bayard Jeunesse. 16 euros 90.


6 novembre 2013

Clin d'oeil aux partenaires #3 (Mois d'Octobre, en retard)


Merci à La Mistinguette, du blog La Virgule Enchantée, qui s'est prêtée au jeu de l'interview dans le cadre du Clin d'oeil aux partenaires. 

Qu'est ce qui t'a donné envie de créer ce blog ?
J'ai créé mon blog en avril 2012, car je voulais faire partager mon amour de la lecture et mes blablas au reste du monde !

Quelle est ta définition d'un livre ?
Mille feuilles de pages à dévorer sans retenue qui ont le pouvoir de faire voyager beaucoup plus loin que dans son propre imaginaires, amis loyals, tantôt doux, dynamiques, fins ou parfois, ratés ^^

Quels loisirs aimes-tu pratiquer ?
Je joue aussi de la guitare, je viens d'entamer ma cinquième année ! Je suis une passionnée de lecture, et d'écriture; j'aime bien aussi le théâtre et (aussi ! ^^) la danse moderne jazz ! J'adore écouter de la musique, les loisirs créatifs ou tout simplement m'allonger sur mon lit pour rêvasser et réfléchir tout simplement... J'adore aussi la natation, j'aime l'eau, cet élément si beau, léger, qui semble rire...

Quels sont tes chanteurs/chanteuses/groupes préférés ?
C'est très varié ! J'aime Woodkid, Miles Kane, Fauve, beaucoup de chansons Disney, Muse, Alicia Keys, Adele, Birdy, M, Olivia Ruiz...

Quel(le)s sont tes auteur(e)s préféré(e)s ?
J'aime beaucoup la plume d'Eoin Colfer ! Tellement drôle, émouvante, qui fait voyager en un clin d'oeil ! J'adore aussi Christophe Mauri : ses intrigues sont soigneusement ficelées, son style est très drôle mais avec du suspens... Vraiment chouette ! J'apprécie aussi, en vrac, : J-C Mourlevat, Christhope Lambert, Allie Condy...

Quel genre littéraire aimes-tu le plus écrire ?
J'aime mêler du fantastique à des périodes historique. Les résultats sont intéressant ! J'aime bien juste aussi des petites "tranches de vie".

Aurais-tu un conseil à donner aux écrivains en herbe ?
N'écrivez pas forcément de longs romans... Commencez par des nouvelles, des poèmes... Variez les plaisirs !

Quelle est ta saison préférée, et pourquoi ?
J'aime le printemps, car après les jours sombres et froids, après la vie au ralentie, le monde semble d'éveiller, les oiseaux chantent et tout le monde est de bonne humeur, chatouillé le matin par les rayons du soleil.

Quelle est ton plat, entrée ou dessert préféré ?
J'aime les pâtes à la carbonara de mon père, tellement délicieuses, le gâteau au chocolat de ma mère, qui me rappelle environ un milliard de souvenirs, et les sushis, parce que c'est boooon ;-)

Si la nuit était une personne, à ton avis, comment serait elle ?
Ce serai une enfant capricieuse et gâtée, agacée d'être dans l'ombre de son frère soleil, mais qui aurait très bon fond. Elle serait extrêmement belle, mystérieuse mais scintillante comme une étoile.

Merci beaucoup !

Evénement : Les Héros à l'Honneur ! #LHALH

Un thème récurrent cette année dans l'actualité livresque est celui des héros : le Salon du Livre de Montreuil (qui se déroule du 27 Novembre au 2 Décembre 2013) a ainsi annoncé la couleur en proposant des ateliers à thèmes, avant d'être suivi par divers collectifs et publication qui ont abordé le sujet.

Et du côté de la blogosphère, Vavi, du blog Vavi Bouquine, a organisé un événement auquel Tom du blog La Voix du Livre et moi-même participons.
Au programme de la semaine, vous pourrez lire sur nos blogs respectifs des interviews d'auteurs, mais aussi de héros de fiction, un dossier sur "L'essence des héros" et divers autres articles : finalement, un reportage sur le festival de Montreuil clora l'événement.

Vous pouvez d'ores et déjà vous rendre sur les blogs de Tom et Vavi, où ont été mises en ligne deux interviews d'auteurs et dessinateurs !


Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment