3 septembre 2014

Ces objets insolites ou obsolètes que vous pensiez avoir oubliés


Il fut un temps, pas si lointain, où…

… les « 36 15 » du Minitel tenaient (presque) lieu d’applications mobiles
… le téléphone à cadran sollicitait nos doigts (presque) aussi bien qu’un smartphone
… les baladeurs à cassette préfiguraient (presque) les lecteurs MP3
… les machines à écrire Underwood ou Olivetti étaient (presque) aussi prisées que les Mac ou les PC
… le polycopieur reproduisait (presque) aussi facilement qu’un scanner
… le Quid nous renseignait (presque) aussi vite que Wikipédia…

Presque ! Car en moins d’un demi-siècle, la technologie – et particulièrement l’arrivée du numérique – a révolutionné nos habitudes au point que la moindre innovation est vouée à une existence toujours plus courte, aussitôt remplacée par une autre, plus rapide, plus fonctionnelle.
Emportés dans le TGV du progrès où Steve Jobs et Bill Gates ont quasiment relégué Alexander Graham Bell et Thomas Edison au rang de poussiéreux dinosaures, prenons le temps d’un retour en images sur les cinq dernières décennies : Ariel Wizman, dandy moderne, nous guide à sa manière – forcément unique – dans son pittoresque musée des objets insolites ou obsolètes !

Le rétro est à la mode. Il est très in de posséder ces objets désuets et désormais inutiles, témoins d'une époque révolue et pourtant si proche, que les marques remettent au goût du jour à chaque nouvelle collection - il faut voir le nombre de fringues vintage et autre friperies anciennes dans lesquels il est bon ton de chiner ! Assez sensible à cette tendance - au-delà de cette envie d'appartenance à un groupe, on peut trouver un véritable désir d'authenticité - j'ai moi-même succombé à la tentation en ornant ma chambre d'un tourne-disque et d'une machine à écrire fonctionnels qui accompagnent mes journées par leur grésillement pour l'un et leur cliquetis pour l'autre. 
La couverture m'a interpellée et j'ai donc emprunté ce petit ouvrage à la bibliothèque, avec l'espoir de passer un bon moment à découvrir les objets qui ont fait le quotidien de la génération précédente. A mon grand regret, je sors déçue de cette lecture pourtant prometteuse… Ce n'est pas la grande diversité des objets traités qui m'a rebutée - bien au contraire - mais la plume d'Ariel Wizman et son humour gras voire vulgaire. Si le livre le présente comme "décalé", ce n'est pas au deuxième mais bien au troisième degré qu'il faudra le lire. Et pour ce qui est de faire dans la finesse, seules quelques phrases m'ont faites sourire. Amateurs d'ancien en quête de poésie, passez votre tour ! Le ton est quelque peu cynique et l'auteur ne semble pas regretter ces objets étonnants, amusants ou simplement inutiles - mais c'est aussi ce qui fait leur charme ! 
Alors si tous ne m'ont pas plu, c'est surtout cette lecture qui est une déception. Dommage. 

                                  


Ces objets insolites ou obsolètes que vous pensiez avoir oubliés est un livre écrit par Ariel Wizman et paru aux éditions Michel Lafon en 2013. Il fait 157 pages et coûte 14,95 euros. 





Ariel Wizman est journaliste, animateur et comédien. Philosophe moderne, disciple de Levinas, il se plaît à observer la société contemporaine avec un regard décalé. Chantre de la vie nocturne, dandy, il est également DJ et musicien avec son groupe Le Grand Popo Football Club.



12 commentaires:

  1. Il ne me tente pas du tout surtout en lisant ta chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux toujours le lire pour t'en faire une idée mais - je me répète x) - j'ai été très déçue de ce bouquin !

      Supprimer
  2. Dommage pour l'humour vulgaire... Ça avait l'air pas mal...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne m'attendais pas vraiment à ça... C'est dommage. Quant à la couverture j'aime bien. :)

    Leila. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très sympa ;) Dommage que le contenu ne soit pas à la hauteur !

      Supprimer
  4. Oui c'est sûr. Autant que ça tienne la route pour les deux éléments... :/
    Au fait c'est bien qu'il y ait des chroniques des livres que tu n'as pas forcément aimé ! :D Enfin je ne trouve pas les mots pour expliquer clairement mais... C'est bien ! :D

    Leila. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois ce que tu veux dire :) Que je parle aussi des livres qui m'ont déplu, pour un ensemble plus complet ? Je le referai ;)

      Supprimer
    2. En gros oui. :)

      Supprimer
  5. J'ai vu ce livre dans une librairie et il m'avait l'air pas mal lorsque je l'ai feuilleté. En fait je pense qu' il a surtout un interet par rapport aux objets qui sont présentés, et non aux textes, mais c'est tout de même dommage que ces derniers soit comme tu les décris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en soit c'est passionnant de découvrir tous ces objets (je le lisais à côté de ma mère qui, sans regarder les légendes, s'exclamait en reconnaissant tel ou tel jeu qu'elle utilisait enfant, etc. ^^) !

      Supprimer
  6. Oh non !! J'aime beaucoup Ariel Wizman, sont livre me donnait vraiment envie ! Mais après avoir lu ta chronique ... je crois que je vais juste passer mon chemin !

    RépondreSupprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment